Qui sommes-nous ?

Le haras du Diamantnoir, c’est avant tout une histoire de vie faite de passion et de belles rencontres.
Fondé en 2014 par Emmanuelle Nondier, le haras s’est agrandi en 2020 avec l’arrivée dans l’équipe d’Amalia Gonzalez, une équicienne partageant sa philosophie et ses valeurs.

Deux femmes passionnées,
amoureuses des chevaux et de la nature

Emmanuelle Nondier, gérante du haras du Diamantnoir

« En apprenant des anciens, j’ai eu envie de rééquilibrer les choses »

Petite fille de paysan, Emmanuelle a connu dès son enfance une approche particulière de l’animal aux côtés de leur cheval de famille qui les aidait à travailler la terre. Avant même de commencer à monter à cheval, c’était à ses yeux un animal précieux pour lequel elle a développé un véritable amour. Ayant l’habitude de voir les chevaux en liberté, Emmanuelle a regretté de ne pas retrouver cette relation avec le cheval lorsqu’elle a commencé à monter en club à l’âge de 10 ans. Et depuis, cette idée de vivre une relation privilégiée et proche de la nature avec les chevaux ne l’a jamais quittée…

Amalia Gonzalez, équicienne et professeur de sport adapté

« Le cheval n’est pas un outil qu’on utilise, mais un médiateur »

Dans son métier d’équicienne, Amalia considère le cheval comme un vrai partenaire et collègue de travail. Son approche s’appuie sur le comportement et l’écoute du cheval pour créer une relation positive avec la personne accompagnée. Ce métier officiellement reconnu lui permet aujourd’hui d’exercer sa passion et de venir en aide aux personnes fragilisées en les mettant en relation avec les chevaux. Sa rencontre en 2018 avec Emmanuelle est une évidence, et c’est ainsi qu’elle rejoint l’équipe du haras pour proposer des ateliers d’équicie.

Notre famille de cœur,
les Mérens du haras

Elles s’appellent Finess, Tess, Bianca, Emma… nos juments font partie intégrante de l’équipe du haras 100 % féminine ! Curieuse, sociable, têtue ou sensible, chacune d’entre elles a son petit caractère !

merens galop